Langue:   Language:   Nyelv:  
Advanced search


France, ever more integrated into NATO

(This article is not available in English.)
Note IVERIS - 02 juillet, 2015
New Brief
Hajnalka Vincze

« Depuis le 10 juin, l’espace aérien français a été inclus dans le Système de défense aérienne et antimissile intégrée de l’OTAN, dispositif essentiel de la politique de défense aérienne et antimissile de l’OTAN et pierre angulaire de la défense collective de l’Alliance. »

Comme le précise le communiqué : « La France a approuvé la mise à disposition d’éléments de son dispositif de défense aérienne, pour mener les opérations de police du ciel de l’OTAN dans l’espace aérien français et alentour. » L’OTAN est donc désormais « responsable de la surveillance de l’espace aérien sous le contrôle du Commandant suprême des Forces alliées en Europe (SACEUR). » Autrement dit, un général américain qui reçoit ses ordres directement du Pentagone, sous sa casquette de commandant d’EUCOM.

« Le contrôle de l’espace aérien français est assuré par les deux Centres combinés d’opérations aériennes (CAOCs) du Commandement aérien intégré », l’un situé en Allemagne, l’autre en Espagne. Heureusement qu’il reste au centre national des opérations aériennes français (CNOA) la tâche de… « coordonner » les deux. D'autant que l'ensemble du NATINAMDS (Système de défense aérienne et antimissile intégrée de l’OTAN) est à forte tonalité politique, car outre la police du ciel, il englobe aussi la nouvelle vedette de l’Alliance, la DAMB (défense antimissile balistique).

Mais promis-juré, il n’y aura pas de perte de souveraineté. En tout cas pas selon le Ministère de la Défense, qui nous présente le dispositif sous le titre « Plus fort ensemble ». Et que l’intégration s’accompagne d’une nouvelle poussée pour « l’interopérabilité » (laquelle a une fâcheuse tendance de s’inspirer des concepts américains et de profiter aux industriels des Etats-Unis), ce n’est manifestement pas non plus une raison pour s’inquiéter. Du moment que la présentation commence par citer le fameux « Un pour tous, tous pour un?! » d’Alexandre Dumas, c’est comme si le système était « francisé »...

 


share:

Tags:
politique étrangère de la france, otan


News Briefs
EU Seat on the UNSC? A False Good Idea: Attractive but Counterproductive

It would be desirable to see Europe “speaking with one voice”...

The French defense minister tries to convince the US on the idea of European autonomy

At the Atlantic Council in Washington, Florence Parly...

Macron against the US-bound diversion of European defense budgets

Emmanuel Macron has rocked a very sensitive boat. For decades,...

On Syria and Trump, President Macron in the illusion of influence

A couple of seconds within a two-and-a-half hour television...

Europe’s Voters Have Spoken…But What Did They Say?

I had the pleasure to discuss the results of German elections,...

Conversation on the eve of French presidential elections

I had the pleasure to discuss the upcoming French elections with...

EU calls for non-interference from America

During a discussion at the Atlantic Council in Washington,...

Jump into the Unknown - guide to the Trump Presidency (Foreign Affairs)

 
Soon-to-be President Trump, the best ally for France's European policy

NATO "obsolete", the Brexit "a success"? The bluntly expressed...

Blame on Putin?

 





Most popular

Beyond Macron's Subversive NATO Comments: France's Growing Unease with the Alliance

In deciding to give an interview to The Economist where he...





COPYRIGHT © Hajnalka Vincze TOUS DROITS RÉSERVÉS