Langage:   Language:   Nyelv:  
Advanced search


Russia would have truly miscalculated?

(This article is not available in English.)
05 avril, 2014
New Brief
Hajnalka Vincze
Au vu de l’OTAN revivifiée, sous prétexte d’un nouveau « clear and present » danger, la question se pose inévitablement: le président Poutine se serait-il tiré une balle dans le pied ? Certainement pas. Quoi que l'on puisse penser du reste, il est difficile de croire que le pouvoir russe n’ait pas prévu la réaction de l’Alliance. C’était plus que prévisible – c’était évident. Pourquoi Moscou a donc pris le risque d’aller de l’avant avec un plan qui promettait, dès le départ, non seulement d'antagoniser mais aussi de ressouder l’Occident ?
 
La réponse est simple. C’est parce que l’Occident fut déjà sur cette même pisteavant la crise en Ukraine. Le détricotage de la défense européenne, les négociations de libre-échange transatlantique (TTIP), la revalorisation de l’article 5, la crispation atlantiste des Européens à la suite du « pivot » US, de même que leur empressement à se placer sous tutelle pour cause de coupes budgétaires, étaient autant de pas vers l’objectif ultime, « une communauté transatlantique véritablement intégrée », pour reprendre les mots du Secrétaire général de l’Alliance. Ce n’était plus qu’une question de temps.
 
Dans ce contexte, la Russie n’avait pas beaucoup à perdre. Elle, qui avait suivi avec sympathie le lancement de la défense européenne à l’époque (vu comme signe d’émancipation des Européens par rapport au dogme du tout-OTAN), elle a fini par admettre qu’il était désormais sans objet de considérer l’UE et l’OTAN séparément. L’Europe comme partenaire stratégique potentiel a cessé d’exister à force de s'enfermer dans sa soi-disant « complémentarité » avec les USA/l’Alliance. Par conséquent, la crise en Ukraine n'a pas déclenché une sorte de réaffirmation du soi-disant Occident; elle n'a fait qu'accélérer (et rendre beaucoup plus visible) un mouvement engagé depuis un bon bout de temps.

share:

Tags:
russie, crise ukrainienne, relations transatlantiques, otan


News Briefs
The French defense minister tries to convince the US on the idea of European autonomy

At the Atlantic Council in Washington, Florence Parly...

Macron against the US-bound diversion of European defense budgets

Emmanuel Macron has rocked a very sensitive boat. For decades,...

On Syria and Trump, President Macron in the illusion of influence

A couple of seconds within a two-and-a-half hour television...

Europe’s Voters Have Spoken…But What Did They Say?

I had the pleasure to discuss the results of German elections,...

Updates on EU defense policy

The latest Bulletin from the French Military Representation...

Conversation on the eve of French presidential elections

I had the pleasure to discuss the upcoming French elections with...

EU calls for non-interference from America

During a discussion at the Atlantic Council in Washington,...

Jump into the Unknown - guide to the Trump Presidency (Foreign Affairs)

 
Soon-to-be President Trump, the best ally for France's European policy

NATO "obsolete", the Brexit "a success"? The bluntly expressed...

Blame on Putin?

 





Most popular

Iran, the EU, and the USA: The European Search for (Some Degree of) Autonomy

The recent effort by France, the United Kingdom, and Germany...





COPYRIGHT © Hajnalka Vincze TOUS DROITS RÉSERVÉS